BILAN JEUNES. U18.1 – Une saison d’exception

2015-2016 restera comme l’année d’un grand crû. Et on y aura cru, à ce titre de champion de France Excellence qui couronne le meilleur club français ayant terminé 5ème ou 6ème de sa poule haute soit le champion sur 16 équipes venant de toute la France !

Mais pour en arriver là, la troupe de Franck Ruhlmann a dû batailler ferme. L’objectif prioritaire et indispensable était de se retrouver qualifiable pour l’étage supérieur, le fameux « championnat » , à l’issue de phases de poule ayant eu lieu de septembre à décembre. Fameux car en participant à cette compétition, le CWH assura automatiquement sa place en championnat de France pour la prochaine saison. La dixième année de suite me semble-t-il ! Et avec brio !

La 2ème phase, plus difficile et elle l’a été, permis toutefois à l’équipe de trouver des ressources pour terminer à une belle 5ème place; en organisant et recevant les finalités des 1/8ème puis 1/4 de finales face à Grand Nancy (6ème du groupe 5) puis Thionville (5ème du groupe 5 et vainqueur du MHSA la veille), tout le club fût fier du résultat. La  belle cohésion qui était née avec un esprit de corps remarquable de l’équipe autour du coaching exigeant de Franck permirent de se hisser jusqu’à ce niveau et de valider le ticket pour la 1/2 finale, en région Parisienne. Alors même si cette fin d’aventure avait un goût amer par les résultats, le CWH 18.1 a été la fierté du club cette saison; merci à cette belle équipe, son coach Franck et ses accompagnateurs Eric et Christian et à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à ce succès !

 

U18.1 1.3

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le CWH s’empara en toute logique de la coupe d’Alsace en disposant de belle manière du S.A.H.B. Manière de dire au CWH 1 sénior qui devait suivre le pas quelques quarts d’heure plus loin…qu’il était obligé de faire pareil dans sa finale !

U18.1. . . . 3.3

Alors au-delà des scores, palmarès, calculs comptables il y a les joueurs et coaches. Quelle saison ! des Lilian Gay, Eliott Mey (sur le départ ?), Christopher Goudou et Théau Zisswiller ( deux bonnes pioches ), Quentin Bohn…de tous les joueurs qui ont participé à ce festival de jeu. Je ne voudrais oublier personne mais une mention très particulière pour deux garçons qui ont littéralement explosés (dans le bon sens) cette saison : Maxime Alphonse et Yanis Moubarek. Tous deux jouaient la saison dernière encore avec les régionaux U15 et ont gagné leur place de titulaire dans le groupe voir dans le sept de base à coup de performances de hautes volées. Dans un contexte ou un certain nombre d’entre eux donnèrent de sacrés coups de main aux seniors 2 mais aussi 1 (Guillaume Perrin, Hugo Mankour) alors que Edgar Dentz et Quentin Claer en étaient des rouages indiscutables !

La saison prochaine, le départ en senior des « cadres » verra se constituer un groupe nouveau fait de l’ossature existante, de U15 et de renforts. Une nouvelle aventure qui se veut aussi exaltante que celle qui vient de s’achever !

Buteurs

 

 

 

LICENCES 2016-17 c’est reparti !

N1. Les Statistiques finales

Quelques données et curiosités

  1. Avant dernier du classement comme les 3 saisons précédentes et sportivement relégable.
  2. Avec Tremblay En France, le CWH a l’attaque la moins prolifique de la saison et seul Tremblay, à nouveau, avait une défense encore plus perméable que le CWH !
  3. 32 points soit à 9 points du premier non relégable.
  4. Le CWH largement distancé et contrairement aux autres saisons sa relégation était acquise depuis bien trop longtemps dans le film du championnat.
  5. Le CWH était un peu plus dominant en seconde période. L’explication est  peut-être dû à un adversaire détaché au score et qui gérait sa seconde période ? Par contre le CWH a été plus performant dans le seconde partie du championnat.
  6. Cette saison, Vozab l’homme aux 200 buts,  n’étant plus là plus acquérir le titre de meilleur buteur du championnat, on décernera la palme à Alex Dentz qui termine meilleur buteur du CWH avec 99 buts  et qui se place  seizième du groupe 3 de N1. C’est la 1ère fois depuis l’accession en N1 que le meilleur buteur du CWH n’atteint pas 100 buts au moins.
  7. Le CWH n’a jamais réussi à finir un match avec moins de 25 buts encaissés, durant toute la saison en N1; de plus, 1/3 des confrontations ont vu le CWH prendre l’eau avec plus de 35 buts encaissés ! Sans doute une des explications de la descente, le CWH était fébrile défensivement, bien plus que la saison passée ! L’absence d’un leader de défense a largement pesé dans ce déficit.
  8. Après une défaite de 15 buts face à la lanterne rouge, le CWH sera dernier du championnat l’espace d’une journée.
  9. A peine 4 victoires comparé aux 9 de la saison passée
  10. Le CWH a littéralement explosé face aux deux leaders du championnat Saint Gratien et l’ESSAHB – 4 défaites et au total un goal-avérage négatif de 48 buts ! soit presque la moitié des 109 buts constituant le différentiel négatif. A comparer au -43 de la saison passée face au trio de tête cette fois.
  11. Pas de miracle, le CWH sera bien en N2 la saison prochaine. Avec de nouvelles ambitions, un nouveau staff, un noyau de joueurs existants complété par des jeunes de centre de formation et quelques recrues.
  12. Good luck !

 

 

 

 

BILAN JEUNES. U15.2 – Dans la tourmente d’une équipe 2 –

Tout le monde le sait. La « 2 » c’est jamais simple. C’est jamais simple par le fait que l’équipe est constamment remaniée par les « entrées » et les « sorties » pour alimenter la « 1 ». C’est le jeu, c’est la conquête des titres qui veut ça aussi. Ainsi plusieurs joueurs (Tripotin, Uhlen, Sabbouri, Maccorin)  auront régulièrement fait l’ascenseur cette saison pour aider à la compétitivité d’une formation encore un peu juste par ailleurs. Toutefois elle aura pu se reposer sur des joueurs majeurs, présents à la majorité des rencontres et qui auront eu l’occasion de se distinguer. Nous pensons à des garçons pour Nathan et Lucas dans les buts ou Hamza, Arthur, Axel, Thomas ou Baptiste. La majorité d’entre eux seront toujours d’attaque en U15 la saison prochaine. Alors certes, la U15.1 s’annonce comme une formation redoutable sur la base des joueurs déjà, présents cette saison et qui s’est renforcée du plus est avec du lourd comme on dit dans le jargon mais des places seront à prendre même si elles sont limitées. Avis aux amateurs !

 

 

 

Vous prendrez bien une petite coupe ? Non, merci, mais deux oui !

Les supporters du CWH n’ont pas  eu souvent  l’occasion de sourire cette saison surtout lorsqu’il s’agissait de l’équipe première. Alors pensez donc on allait pas se priver hier soir sur les coups de 18 heures !

Deux coupes d’Alsace à l’enfilade et dans une salle comble !

Les U18 ouvrirent le bal en se montrant plutôt dominateur face au SAHB. Enivré de victoire, Lilian Gay montra la voie à ses coéquipiers en scorant dès le début de la rencontre et en insufflant ainsi la confiance à toute l’équipe, notamment aux plus jeunes Yanis et Maxime. Et Sélestat, accrocheur dans les vingt premières minutes, commença dès lors à perdre pied pour accuser un retard allant jusqu’à 8 buts, dix minutes après le retour des vestiaires. Mais alors que tout le monde commençait à se dire que la finale était déjà jouée, les « Violets » petit à petit revenaient dans le match tandis que le CWH déstabilisé par la stricte sur Lilian commençait à tanguer sérieusement en multipliant les mauvais choix en attaque et en laissant l’équipe du puissant gaucher Zamolo croire en la jonction ! Et bien souvent dans ces moments où rien ne va plus, c’est un « bras » qui vous sort d’affaire, en l’occurrence celui de Théau Zisswiller qui maintenait presque à lui seul Sélestat à distance de contrôle. Et c’est après une magnifique roucoulette digne des plus belles réalisations de la saison que le CWH eu droit de brandir le trophée tant convoité en s’imposant 34-30. Une saison  magnifique au final et un signal fort aux aînés qui se devaient dès lors de les imiter.

Et ce fût chose faites. Face à une myriade d’anciens du CWH, plus ou moins revanchards, les Bleus sous l’impulsion d’un Calic « facile » rentrèrent parfaitement dans le match et le maitrisèrent de bout en bout. Contrôlant la situation à la mi-temps avec un avantage qui sera celui de la fin de la rencontre (32-26), cette équipe qui va perdre plusieurs de ses éléments aura finalement apprécié de gagner « quelque chose » ensemble. C’est tombé sur nos voisins Colmariens mais si la chance est au RDV ils retrouveront peut-être le CWH la saison prochaine en N2. En effet un match de barrage restant à disputer les en éloigne pour l’instant. Sûr qu’entre gagner la coupe d’Alsace ou ce barrage les « Verts » ont certainement fait leur choix. Et le CWH gravera ce dimanche 5 juin dans le marbre et nous promets de revenir encore plus fort la saison prochaine. Nous on est pour !

 

 

Finales Coupes d’Alsace à Burnhaupt Le Bas : A 13 Km d’un doublé ?

Demain dimanche ce sera la fête au village. Non pas la fête du râteau (le Rachamarkt) , on vous rassure, la fête séculaire est toujours au hit parade du programme champêtre;  non c’est d’une toute autre fête dont on vous parle, la finale de la Coupe d’Alsace de Handball. D’ailleurs si cette dernière  a lieu, elle aussi, tous les ans, ce n’est pas courant que nos deux représentants du CWH, les U18.1 et l’équipe séniors 1 vont en découdre sous le même toit et à la suite, avec les adversaires respectifs de Sélestat, pour les plus jeunes, du Colmar HC pour les plus anciens.

A 14h30 d’abord

Nos U18 retrouveront Sélestat, qu’ils avaient fini par croiser dans les finales du championnat de France la semaine passée en Seine et Marne mais sans les jouer puisque les Violets disputaient les finalités Elite contre les finalités Excellence pour le CWH. Mais au final, la finale c’est demain. Et le spectacle sera au RDV ! L’indécision aussi !

A 16h30 ensuite

La troupe à….Serge Beyer sera forcément motivée. Dans une saison noire pour le handball sénior Cernéen, cette finale de la coupe vient comme un semblant d’une possible  rédemption de notre équipe face à un destin qui l’oppose à une myriade d’anciens du CWH, aujourd’hui au Colmar HC, instigateurs et acteurs d’une accession et du démarrage de l’aventure CWH en N1 ! Alors même, s’il a déjà beaucoup plu ces jours, il y a aura à nouveau de l’électricité et de l’orage dans l’air en milieu d’après-midi !

L’objectif est donc clairement avoué et, en rapport avec mes premiers propos de cet article, le CWH fera tout pour éviter de se prendre …un râteau. Cependant, et sans vouloir en faire un foin sous un ciel décidemment orageux, la mini transhumance des supporters Cernéens vers la salle de Burnhaupt est une obligation, signe attendu d’une récolte rapide, dernières occasions de cueillettes de remerciements et de soutien pour nos joueurs sur le départ.

La Coupe d’Alsace a un prix. Si la France a fini par nous vaincre, l’Alsace sera notre jardin. Et si nul n’est prophète en son pays, le CWH sera pro-fête demain soir. Juste avant l’orage et après la rentrée des foins. En attendant la nouvelle pousse de la prochaine saison…de handball.

 

Pour nous contacter :

Get in touch with us!