N2 – A l’abordage !… bientôt….

Autant être franc. Nous avions des craintes que des lames de fonds venus des eaux troubles ne viennent noyer cette seconde saison de N2 . Des craintes que cette dernière soit beaucoup plus difficile que la précédente, avec des dégâts comptables sur le classement. Des départs importants, notamment sur la base arrière, des arrivées nombreuses et un nouvel entraîneur, des interrogations légitimes en quelque sorte sur la bonne navigation de l’ensemble.

Et à (presque) mi-chemin le CWH se retrouve 5ème au classement. Ses défaites ? de 1 ou 2 boulets de canon, autant le dire tout de suite, les Bleus, n’ont jamais été surclassés dans la défaite. L’orgueil de la saison passée rode toujours dans le Galion CWH et ça c’est peut-être le plus important, dans un championnat somme toute équilibré ou tout le monde peut battre tout le monde. A ce stade, bien entendu prématuré, il est difficile de  valider un quelconque ticket sur la suite de la saison.

 

 

Alors même si Bloch peut sembler un peu isolé sur la base arrière et sur la question de l’impact aux 9 mètres, l’arrivée probable du canonnier Lenny Bouzham dans le groupe permettra de maintenir une solution de tirs lointains. Alors même que le pivot Pejic quitta le Galion courant novembre, Théo Meyer, déchainé, leva l’ancre pour reprendre le poste.

Pour 2018, c’est tous en quête de la place promise ! La prochaine convoitise sera dans 15 jours. Sélestat et ses lingots d’Or.

 

C’est la reprise !

La plupart des équipes vont reprendre la compétition ce W.E !  Pour la N2 il faudra encore patienter 2 semaines, jusqu’à la réception de Sélestat II pour un derby alsacien qui s’annonce chaud bouillant.

Ce W.E on suivra notamment les U18.1 qui font leur entrée en poule haute du championnat de France et dès ce Samedi chez le vainqueur du groupe 13, l’équipe de Grand Ouest Lyon. Le plus long des déplacements dans cette poule bien délicate pour la (très)  jeune troupe de Bruno Kempf et Eric Perrin.

Pour nous contacter :

Get in touch with us!