N2 – A l’abordage !… bientôt….

Autant être franc. Nous avions des craintes que des lames de fonds venus des eaux troubles ne viennent noyer cette seconde saison de N2 . Des craintes que cette dernière soit beaucoup plus difficile que la précédente, avec des dégâts comptables sur le classement. Des départs importants, notamment sur la base arrière, des arrivées nombreuses et un nouvel entraîneur, des interrogations légitimes en quelque sorte sur la bonne navigation de l’ensemble.

Et à (presque) mi-chemin le CWH se retrouve 5ème au classement. Ses défaites ? de 1 ou 2 boulets de canon, autant le dire tout de suite, les Bleus, n’ont jamais été surclassés dans la défaite. L’orgueil de la saison passée rode toujours dans le Galion CWH et ça c’est peut-être le plus important, dans un championnat somme toute équilibré ou tout le monde peut battre tout le monde. A ce stade, bien entendu prématuré, il est difficile de  valider un quelconque ticket sur la suite de la saison.

 

 

Alors même si Bloch peut sembler un peu isolé sur la base arrière et sur la question de l’impact aux 9 mètres, l’arrivée probable du canonnier Lenny Bouzham dans le groupe permettra de maintenir une solution de tirs lointains. Alors même que le pivot Pejic quitta le Galion courant novembre, Théo Meyer, déchainé, leva l’ancre pour reprendre le poste.

Pour 2018, c’est tous en quête de la place promise ! La prochaine convoitise sera dans 15 jours. Sélestat et ses lingots d’Or.

 

COUPE DE FRANCE – 1er TOUR –

Ce W.E c’est officiellement la reprise pour le groupe Seniors de N2.

Déjà un an que Joan MEYER a quitté Rixheim; on est si bien au CWH !

Comme de coutume il commencera par la Coupe de France, celle qui nous a vu échouer face à Nancy la saison dernière, après un si joli parcours…

Cette année encore le CWH devra se frotter à l’ASPTT Mulhouse Rixheim dans un derby qui s’annonce… très chaud. Et forcément ce ne sera pas une mince affaire de sortir indemne de cette confrontation. La saison dernière déjà, les points étaient difficiles à chercher. Il n’en sera pas autrement cette fois, la qualification est loin d’être acquise. D’autant plus que le club Mulhousien semble être monté d’un cran, sa fin de saison 2016-17 laissant croire que les ambitions s’affichent clairement chez les banlieusards Mulhousiens. A nous d’être vigilent et surtout ambitieux.

Evênement particulier pour les néo- Cernéens Fischer et Bernhard qui débutent leur 1er match officiel sous nos couleurs dans la salle qu’ils ont quitté.

Dimanche 10.09.2017 – Complexe sportif de Rixheim, rue de la Forêt Noire – Début de la rencontre à 16 heures.

Thomas BERNHARD quant à lui , on souhaite qu’il ne se trompe pas de vestiaire en arrivant à la salle….

 

Challenge Omeyer – Besançon , Kocher et…Kempf

Le Bilan

  • Vainqueur : Besançon
  • 2. Villefranche
  • 3. ESSAHB
  • 4. CWH
  • 5. Metz
  • 6. FCM
  • 7. Wacker Thun
  • 8. Hochfelden

Challenge OMEYER – Qui sera le lauréat 2017 ?

Ce W.E, huit équipes fouleront le parquet de la salle…Thierry Omeyer pour tenter de remporter la 10ème édition d’une compétition qui marque l’entrée en lice dans la saison des U18 France. Chaque saison ce challenge est âprement disputé et permet de voir de belles confrontations dans un excellent niveau et état d’esprit. Le plateau, cette année, est pratiquement identique à celui de la saison passée, le FCM ayant remplacé le MHSA de feu et Hochfelden Dettwiller (un habitué du tournoi) remplaçant Bar Le Duc, le petit poucet de la précédente édition.

On notera et on appréciera la présence quasi permanente de Villefranche, Besançon, Mulhouse ainsi que la passe de trois pour nos amis Suisses de Thun, lanterne rouge lors de leur 1ère participation, finaliste l’année dernière et…en 2017 ?. Bien malin qui pourra dire qui sera le nouveau lauréat. L’évidence place des formations comme Metz (tenant du titre), Besançon (vainqueur en 2015) en pôle position. Mais les autres formations, Thun en tête ?, auront leur mot à dire. Quant à notre CWH, il s’entraîne dur, tous les jours, afin d’arriver en forme ce Samedi pour l’ouverture face à…Metz. Bruno KEMPF, notre coach a quand à lui déjà soulevé la coupe…de Champagne. Son fils, Edouard, joueur au PSG, revenant avec un titre de champion du monde avec l’équipe de France U19 et la distinction du meilleur ailier droit de la compétition. Il est bien loin le temps du challenge Omeyer pour notre ancien ailier U18 qui avait remporté le tournoi en en 2013 avec le CWH et en 2014 avec Sélestat.

Début de la compétition : Samedi 26 Août – 9h30 – CWH / Metz Handball

Pour nous contacter :

Get in touch with us!