N2. Suite des transferts

Des renforts supplémentaires se sont officialisés ces jours. Nous enregistrons les venues de :

  • Nicolas TSCHAN, ailier droit du FC Mulhouse (N1)
  • Thomas BERNHARD, ailier gauche de l’ASPTT Mulhouse Rixheim (N2)
  • Stiv PEJIC, pivot du FC Mulhouse (N1)
  • Lenny BOUHZAM, arrière du CHC Colmar (U18 France)

L’équipe 2017-18 commence ainsi à prendre forme.

Le 1er match de préparation mardi le 22 Août, salle Omeyer à 19 heures face à SAHB II permettra au public de se faire une 1ère idée des contours du CWH  de la nouvelle saison.

U18 France – Bruno KEMPF à la manoeuvre.

Franck RUHLMANN le coach des « U18 France », contre toute attente, annonça son départ aux dirigeants du CWH et sa volonté de coacher les féminines de Colmar lors de la saison qui s’annonce.

Devant cet imprévu, le club était à la quête de son successeur. Plusieurs pistes sérieuses étaient envisagées et après un feuilleton de l’été qui a fini par trouver (enfin !) son épilogue, nous pouvons confirmer que l’entraîneur des U18.1 sera Bruno KEMPF pour la saison 2017-18. Un retour au club d’ailleurs, Bruno ayant déjà coacher l’équipe sénior ainsi que les U15 (avec un titre de champion d’Alsace à la clé). Il aura l’avantage de connaître la maison, un certain nombre des joueurs dont il aura la charge et, bien sûr, le haut niveau !

Le tournoi OMEYER d’ici deux semaines, permettra au futur groupe de mettre la main sur le ballon. Souhaitons le meilleur à ce petit monde.

Le calendrier des entraînements va être communiqué sous peu.

N2. Du neuf sur les transferts

Enfin quelques nouvelles au sujet des transferts, toutes récentes mais officielles.

Quatre joueurs rejoignent le CWH.

Florian FISCHER de l’ASPTT Mulhouse Rixheim (N2)  et trois jueurs du Colmar HC (relégués cette saison de la N2 à la N3)   à savoir  Geoffroy BEHRA, que nous connaissons bien pour avoir été la doublure de KOLONICS et qui remplace Quentin CLAER parti à Plobsheim, Gaetan GUIDONI et l’arrière Ludovic MURA maintes fois capitaine du CHC.

On souhaite à ces 4 renforts le meilleur avenir sportif au CWH et bien évidemment la cordiale bienvenue.

Deux ou trois contrats supplémentaires devraient encore être concluent très prochainement . La future équipe 2017-18 se dessine, lentement mais sûrement.

N2. Quels seront nos futurs visiteurs ?

Après avoir brillamment conquis la 4ème place la saison dernière, le championnat 2017-18 se profile déjà. Un prochain article fera le point sur les mouvements de joueurs et…d’entraîneurs au CWH. Mais, vous le savez, Jean Luc Le Gall ayant rejoint l’équipe féminine de Brest (Vice championne de France la saison dernière), c’est le Mulhousien Milorad Davidovic qui prendra les destinées de l’équipe 1ère en main.

Quatre nouvelles équipes se présenteront à la salle Omeyer cette saison et remplaceront Colmar et Villers (retour en N3) ainsi que le PSG (Accession en N1 et champion de France de N2) et Livry Gargan qui intègre le groupe 3 de la N2. Nous accueillons donc le FCM relégué de N1, Tremblay Handball (une vieille connaissance de N1) et les Parisiens de Morsang- Fleury (entente Morsang / Fleury Mérogis / 91) et de l’US Lagny Handball (77).

 

Début du championnat le W.E du 16 et 17 Septembre 2017

 

BILAN JEUNES – U18.2 – au carrefour des ambitions

La réserve connaît des fortunes diverses. Cette saison n’a pas échappé à la règle. Une trentaine de joueurs y ont évolué, pour moitié des joueurs faisant l’ascenseur entre les différents niveaux. Difficile de créer une osmose dans le jeu mais le CWH s’en tire correctement en finalité avec une 14ème place sur 18 si l’on confond les deux poules finales.

 

BILAN JEUNES – U15.1 – La consécration d’un groupe

Voici ce que nous notions lors du bilan jeunes U15.1 à la fin de la saison 2015-16 :

« Un potentiel encore en sommeil – Si l’on rajoute la déception d’une demi-finale ratée dans l’attitude et donc dans le score final face à l’ESSAHB en coupe d’Alsace on aura compris que finalement il y avait la place de faire mieux. Cependant, nos jeunes U15 devront non seulement grandir « handballistiquement » mais surtout dans le mental et sur la durée d’une compétition. Le potentiel est là, il est même de très bonne qualité, il reste maintenant à le formater dans le dur. Pour gagner un titre. Des titres ? »

C’est donc avec un immense plaisir que nous enregistrons ce formidable titre de « Champion d’Alsace », trois saisons après celui obtenu déjà par les U15 du club ! Avec une extraordianire main mise sur le championnat tout au long de la saison, la troupe de Denis Parageaud a forcé le respect de ses adversaires et était l’épouvantail que tout le monde craignait, tant nos jeunes ont survolé les débats, dans une sorte d’attitude de force tranquille. Certes, il est vrai, que les dernières échéances de la saison, notamment en coupe d’Alsace, laissent un (petit) goût d’amertune. Cependant le groupe accusait fatigue, blessures physiques et une petite lassitude coupable échouant (nettement) en finale de la Coupe d’Alsace. Mais ceci restera une anectode tant cette équipe aura été dominatrice et orgueilleuse, ne lâchant rien (on pensera à la demi-finale de Coupe ou le CWH était devant durant…1O secondes seulement, les dernières du match !), jouant parfois un handball exceptionnel ( 1ère mi-temps face au FCM par exemple) et présentant un groupe homogène ou tout le monde marquait.

Avec une demi-douzaine de joueurs licenciés au club depuis l’âge de….6 ans, ce groupe a ainsi enregistré son 1er gros titre ! Avec des compléments gagnants venus des clubs alentours (Kaufmann de Habsheim, Blintz de Sélestat et Van Ee de Soultz) la mayonnaise a pris immédiatement pour le résultat que nous connaissons.

Si l’on rajoute que une partie de cet effectif (ainsi que des U15.2) s’est illustrée à une belle 8ème place (sur 16) aux finales du championnat UNSS Excellence avec le collège René Cassin, que Hugo Van Ee a cherché le bronze avec la sélection d’Alsace aux inter-comités (compétition ou l’on regrettera le peu de représentativité Cernéenne….), nous ne pouvons qu’être fiers de ce groupe.

La saison prochaine la quasi totalité du groupe pointera le bout de son nez en U18. Souhaitons lui bonne chance, un nouveau défi en ligne de mire dans une classe d’âge qu’il découvrira.

Bonne chance également à Denis Parageaud, le bâtisseur de ce groupe, qui quitte le club pour manager équipe sénior de Masevaux.

 

N2. Les statistiques finales – Folio 2

Quelques faits et curiosités.

                                                                          

  1. Le CWH termine le championnat à une très belle 4ème place. Après avoir flirter avec la tête au bénéfice d’une exceptionnelle victoire face au PSG 2 en début de championnat, le CWH est resté maître de la situation en assurant une étonnante stabilité à cette place les 3/4 de la saison.
  2. En finissant le championnat avec 50 points, il fini également largement décroché des 3 premières places, dévolus à des équipes qui lui étaient vraiment supérieures ( 5 défaites et 1 victoire )
  3. Le CWH doit sa bonne performance à des 1ères mi-temps plus abouties que les 2èmes. Une exception, de taille, un -8 à Villers à la pose pour un retournement spectaculaire en seconde période (+2) !
  4. Les Bleus ont marqué autant de buts à l’extérieur qu’ils en ont encaissés (315) !
  5. Comparé à la saison dernière le CWH a marqué à peine plus de buts (moyenne de 28 buts contre 27,3) mais sa défense a été la clef de voûte de sa progression (moyenne 27.1 buts contre 32.2)
  6. Sur les 8 défaites concédées 5 l’ont été contre les 3 premiers, 2 face au…5ème Metz (2x de 1but). On peut prétendre que le CWH a fait incontestablement partie du 5 de tête du championnat de N2 Gr.4
  7. Le champion, le PSG 2 aura concédé deux défaites dont l’une contre le CWH ! Une soirée inoubliable avec une victoire de 5 buts après avoir été mené de 1 à la pause…
  8. Seuls 29% des matches ont vu le CWH prendre 30 buts ou plus. La saison dernière la part était de…64 %. Si l’on peut dire que la descente était dû à la faiblesse de la défense on peut également prétendre, comme déjà mentionné, que cette même défense a fait la force des Bleus cette année.
  9. Dix rencontres se sont soldées sur un score final serré (3 buts ou moins). Du suspens et du spectacle qui a fait revenir les spectateurs en nombre, malgré que la montée en N1 était jouée à mi-championnat.
  10. Djordje Calic avec 110 buts au compteur termine meilleur buteur du CWH et se place au 10ème rang du classement final des buteurs.
  11. Cédric Leiterer, le défenseur emblématique qui a connu toutes les montées et descentes en championnat de France en 17 ans de présence au club, tire sa révérence.
  12. Nous avons retrouvé avec plaisir deux anciens (mais encore tellement jeunes) joueurs de notre centre de formation. Edouard Kempf (PSG – 3 buts) et Elliot Mey (Sélestat – 4 buts ) qui ont a chaque fois triomphés face au CWH. Grrrr…
  13. Et comment oublier le formidable parcours en coupe de France, où le CWH a poussé l’équipe professionnelle de Nancy dans ses derniers retranchements devant 600 spectateurs comblés.
  14. Vivement la saison prochaine !