N2 – A l’abordage !… bientôt….

Autant être franc. Nous avions des craintes que des lames de fonds venus des eaux troubles ne viennent noyer cette seconde saison de N2 . Des craintes que cette dernière soit beaucoup plus difficile que la précédente, avec des dégâts comptables sur le classement. Des départs importants, notamment sur la base arrière, des arrivées nombreuses et un nouvel entraîneur, des interrogations légitimes en quelque sorte sur la bonne navigation de l’ensemble.

Et à (presque) mi-chemin le CWH se retrouve 5ème au classement. Ses défaites ? de 1 ou 2 boulets de canon, autant le dire tout de suite, les Bleus, n’ont jamais été surclassés dans la défaite. L’orgueil de la saison passée rode toujours dans le Galion CWH et ça c’est peut-être le plus important, dans un championnat somme toute équilibré ou tout le monde peut battre tout le monde. A ce stade, bien entendu prématuré, il est difficile de  valider un quelconque ticket sur la suite de la saison.

 

 

Alors même si Bloch peut sembler un peu isolé sur la base arrière et sur la question de l’impact aux 9 mètres, l’arrivée probable du canonnier Lenny Bouzham dans le groupe permettra de maintenir une solution de tirs lointains. Alors même que le pivot Pejic quitta le Galion courant novembre, Théo Meyer, déchainé, leva l’ancre pour reprendre le poste.

Pour 2018, c’est tous en quête de la place promise ! La prochaine convoitise sera dans 15 jours. Sélestat et ses lingots d’Or.

 

C’est la reprise !

La plupart des équipes vont reprendre la compétition ce W.E !  Pour la N2 il faudra encore patienter 2 semaines, jusqu’à la réception de Sélestat II pour un derby alsacien qui s’annonce chaud bouillant.

Ce W.E on suivra notamment les U18.1 qui font leur entrée en poule haute du championnat de France et dès ce Samedi chez le vainqueur du groupe 13, l’équipe de Grand Ouest Lyon. Le plus long des déplacements dans cette poule bien délicate pour la (très)  jeune troupe de Bruno Kempf et Eric Perrin.

U18.1 – Le Bilan après la phase de poule

La saison prochaine nos U18.1 rejoueront en championnat de France pour la 12ème année consécutive ! C’est désormais officiel.

En effet, il fallait absolument se classer dans les 3 premiers de ce groupe de 6 équipes pour y prétendre. En accrochant la 3ème place,  nos Bleus ont atteint l’objectif, brillamment. Pourtant, cela n’était pas gagné d’avance et pour cause ! Le challenge Omeyer fin Août allait commencer et  la troupe de…personne n’avait toujours pas d’entraineur ! Sur le fil du rasoir Bruno Kempf s’engagea pour prendre la destinée de ce groupe, par définition ceux que l’on nomme les « Espoirs »du CWH. Groupe qui se comporta d’ailleurs admirablement durant ce challenge produisant, par intermittance, un handball de haute volée.

Composé de piliers tels que Martin, Alphonse, Moubarek, Bouhzam et Weishaar et pour moitié de la « classe biberon » championne d’Alsace U15 la saison passée (volontairement projetée dans le grand bain)  la partie était cependant loin d’être gagnée. D’ailleurs le début de championnat allait rapidement nous indiquer que, cette qualification, il faudra aller « la chercher », rien n’étant offert.

En effet les premiers résultats lors de l’ouverture du championnat de France (Gr.11), prouvèrent la tendance déjà remarquée : celle que les Bleus avaient le niveau. Mais qu’ils n’arrivaient pas à « conserver » les nombreux écarts réalisés dans les temps forts, aussi. Les premiers résultats comptables négatifs laissèrent alors bien des regrets car les points étaient véritablement perdus sur le fil. Le temps d’assimiler certains  réglages et à la jeune garde, surtout, d’endosser un costume de guerrier et voilà déjà que la tendance s’inversa pour atteinde le résultat que l’on connaît.

 

Les U18 ont fait sauter le verrou au forceps pour se hisser au plus haut niveau des championnats de France

Quatre équipes Alsaciennes composaient ce groupe. Il est encourageant de constater que le CWH s’est placer devant le FCM, Plobsheim et l’ESSAHB. Encourageantes aussi cette victoire au Buzzer à Belfort et cette défaite comptable certes, mais non dans le jeu face à P2H l’épouvantail du groupe. Le travail et l’abnégation du groupe a payé. Merci à Bruno et à Eric, les bâtisseurs qui ont cimenté techniquement, mentalement mais également dans le « vivre ensemble », ce groupe plein d’espoir et de vitalité.

Demain, à partir du 13 Janvier avec un déplacement très périlleux à Lyon, un autre championnat commence. Un autre monde aussi et surtout ! Sans Lenny Bouhzam appelé à jouer un rôle en N2. Mais ce ne sera que du bonheur. Le bonheur de se frotter à Grand Ouest Lyonnais, Grand Besançon, Dijon, Sélestat et Belfort à nouveau. Du très lourd, assurément. Pour préparer le futur du CWH

 

La force de frappe et l’expérience de Lenny BOUHZAM aura été précieuse dans ce cycle de qualification. Sa destinée le portera sans doute régulièrement vers la N2 en 2018. Les U18 devront faire avec. Un mal pour un bien. Ils progresseront plus vite.

 

Inter-Comités – Le Haut Rhin en maître

Ce W.E avait lieu le 1er tour des inter-comités, les minimes année de naissance 2004. Une nouvelle formule a été créée rassemblant dans un même complexe les 10 formations du Grand Est qui s’affrontaient en deux poules de 5 formations. Le Haut-Rhin évitait le Bas Rhin. Et héritait de la Meuse, de la Haute Marne, des Ardennes et de la Moselle. En inscrivant 125 buts en 4 rencontres pour une différence positive de 55 buts, le Haut Rhin a acquis avec brio la 1ère place de sa poule. Même la redoutable Moselle battue 33-24 n’a su inversé la nette tendance de la supériorité alsacienne. Si l’on rajoute que les Bas Rhinois ont, dans l’autre poule, également acquis la 1ère place, nous pourrons constater, une fois de plus la qualité du handball Alsacien.

Hoplà et maintenant place aux félicitations et notamment à nos 4 mousquetaires du CWH, qui jouent en U15 régional, Elio SANCHEZ, Enzo DELL’ALBANI, Yann RISSER et Loris DELOYE

 

Inter Comités 2017-2018

 

Chaque saison l’équipe Inter Comité du Haut Rhin va défendre les couleurs du département. Il s’agit des garçons nés en 2004 cette année dans leur 13ème année.

Et comme chaque saison le CWH est plutôt bien représenté. Cinq en 2015-16, Trois en 2016-17 ils seront Quatre cette saison.

Bonne chance à nos quatre joueurs et à la sélection  Haut-Rhinoise !

1er tour à….Mulhouse les 2 et 3 décembre