Inter-Comités – Le Haut Rhin en maître

Ce W.E avait lieu le 1er tour des inter-comités, les minimes année de naissance 2004. Une nouvelle formule a été créée rassemblant dans un même complexe les 10 formations du Grand Est qui s’affrontaient en deux poules de 5 formations. Le Haut-Rhin évitait le Bas Rhin. Et héritait de la Meuse, de la Haute Marne, des Ardennes et de la Moselle. En inscrivant 125 buts en 4 rencontres pour une différence positive de 55 buts, le Haut Rhin a acquis avec brio la 1ère place de sa poule. Même la redoutable Moselle battue 33-24 n’a su inversé la nette tendance de la supériorité alsacienne. Si l’on rajoute que les Bas Rhinois ont, dans l’autre poule, également acquis la 1ère place, nous pourrons constater, une fois de plus la qualité du handball Alsacien.

Hoplà et maintenant place aux félicitations et notamment à nos 4 mousquetaires du CWH, qui jouent en U15 régional, Elio SANCHEZ, Enzo DELL’ALBANI, Yann RISSER et Loris DELOYE

 

Inter Comités 2017-2018

 

Chaque saison l’équipe Inter Comité du Haut Rhin va défendre les couleurs du département. Il s’agit des garçons nés en 2004 cette année dans leur 13ème année.

Et comme chaque saison le CWH est plutôt bien représenté. Cinq en 2015-16, Trois en 2016-17 ils seront Quatre cette saison.

Bonne chance à nos quatre joueurs et à la sélection  Haut-Rhinoise !

1er tour à….Mulhouse les 2 et 3 décembre

 

Les résultats du W.E – La seconde du bonheur

Que représente une seconde dans une journée, dans une année, je vous le demande ? Infiniment rien seriez-vous tenter de répondre. Et vous auriez sans doute raison. Sauf que Samedi soir sur les coups de 19h30 à Belfort pour nos U18 « France », la seconde en question valait chère, très chère. On pourrait parler de seconde d’inattention, de seconde fatidique, ici, on parlera de la seconde qui change tout ! Jugez plutôt.

Il reste 3 minutes à jouer. Nos Bleus mènent 24-22; mais voilà le diable de Corbat avait le Corps haut et plaça deux missiles dont le dernier à…3 secondes du coup de sifflet final. C’est le moment que choisit Maxime Alphonse (qui d’autre !) pour entamer une course folle vers la cage adverse, pour passer en revue une défense médusée et faire trembler le filet à quelques dixième de seconde du Buzzer ! Pour une victoire méritée, tant le CWH a fait preuve de corps et d’esprit. Et, nous ne le savions pas encore, mais à la faveur des autres résultats, le CWH est mathématiquement qualifié pour la poule haute du championnat de France au mois de Janvier ! En effet le CWH ne pourra plus être rejoins par son adversaire le plus proche, le FCM en l’occurence, le goal-avérage particulier étant à la faveur de la troupe à Bruno Kempf. Un drôle de pied de nez lorsque l’on sait que les U18 avaient échoué en raison d’un goal-avérage négatif la saison passée face…au FCM. Mais il reste deux rencontres à jouer pour faire encore mieux et à commencer face au P2H ce W.E, le leader invaincu.

Une histoire de 1 but, c’est également ce qu’aura vécu le CWH de la N2. Malgré la réussite de Jérôme Bloch et l’efficacité d’un pivot surprenant en la personne de Meyer, Théo et non Joann, le résultat n’arrange vraiment pas nos affaires. L’adversaire Bas Rhinois était venu pour gagner et il a réussi dans son entreprise. Se basant sur un jeu avec plus de mouvement, le CWH manquait de munitions pour arracher la décision. Samedi face à la lanterne rouge du FCM, tout autre résultat qu’une victoire, amorcerait une descente brutale dans le classement.

 

Théo MEYER, un pivot inattendu

Lenny BOUHZAM, son début de partie à permis au CWH de prendre une 1ère option sur la victoire

Nos 3 équipes du régional auront connu la défaite. Une véritable déroute pour les U18.2 à l’ESSAHB 2. La situation ne s’arrange pas et devient même vraiment préoccupante. Les U15 également se sont lourdement inclinés face à l’un des ténors du Régional et mauvaise fortune également pour nos U13.

Une différence de buts négative de – 46 au total des 3 confrontations de nos Régionaux ! Aïe, Aïe, Aïe !

 

Le programme du W.E

Ce W.E c’est un programme allégé et notamment à la maison, ou seule la N2 foulera le parquet Cernéen. Pour un nouveau derby alsacien, face au POC cette fois, comprenez Plobsheim. C’est avec plaisir que l’on retrouvera Julien Przybyla, l’ancien chef de la défense du CWH de la N1 et qui a laissé de très bons souvenirs chez nous ! L’on retrouvera aussi ces p’tits Bleus qui ont grandis à l’ombre des titulaires pour faire leur chemin ailleurs. Quentin Claer, longtemps la doublure du grand Gabor et qui a passé le Claer, pardon, le clair de son temps à ronger le frein sur le banc. Il gardera la cage des « Oranges » comme un fruit mûr qu’il est devenu. Théophile Kempf aussi, l’ancien stratège des U18. Il a voyagé depuis entre Oissel Rouen, Belfort et Sélestat. L’aîné de la famille a par ailleurs vu éclore fièrement son frère cadet au PSG ces dernières semaines . Il saluera très certainement aussi son père, l’entraîneur de nos U18.1 qui reviendra tout juste d’un périple Belfortain avec sa Team Cernéenne. Chercher un résultat positif sera compliqué mais si nos jeunes parvenaient à l’emporter en terre Comtoise, le maintien en Championnat de France U18 pour la saison prochaine ne serait plus très loin. Au match aller dans une rencontre très disputée (et discutée) le CWH s’était incliné de 2 buts.

Au niveau Régional, les U18 sont bien mal en point. Avec autant de défaites que de rencontres disputées, une victoire à l’ESSAHB aurait des allures d’exploit. Mais cela finira bien par arrivé un jour. Et si c’était ce W.E ? Les U15 se rendent à Erstein qui dispute la 1ère place de la poule avec l’ESSAHB. Vainqueur de 3 buts à l’aller face à notre CWH, nos Bleus croient en l’exploit. Il faudra toutefois rééditer la qualité de jeu de l’aller qui avait déstabiliser quelque peu les gabarits Bas Rhinois. Les U13 bien en peine dans leur poule tenteront le sursaut d’orgueil chez le 3ème Marckolsheim.

COQ et COQUELET, le CWH dans la haute-cour

On ne le dira jamais assez. Le CWH est une fabrique de champions. Et 2017 ne sera pas en reste.

Après les OMEYER, EYMANN et plus récemment DENTZ et KEMPF, la tendance voudrait que nos jeunes étrennent maintenant l’effigie du Coq Français sur la poitrine tout en étant encore licenciés au CWH !

FRANCE

Un premier signal a été donné la saison dernière lorsque Mathieu MARTIN, le gardien de nos U18.1 fut appelé sur la liste des remplaçants de la pré-sélection nationale des U17. Cette année nous passons un stade au-dessus puisque Hugo VAN EE, le demi-centre des U18.1 vient d’être convoqué à un stage de préparation à l’issue duquel et après deux rencontres face à Tremblay et le PSG U18, la sélection U17 France sera formée depuis la liste des sélectionnables dont il fait partie. Arrivé au CWH à l’entame de la saison 2016-2017, Hugo VAN EE était rapidement devenu le maître à joué de la formation des U15, devenue championne d’Alsace en mai de cette année. Il avait alors quitté le club de Soultz-Bollwiller pour rejoindre des joueurs qu’il avait fréquenté durant les inter-comité.

Pensionnaire du Pôle Espoir de Strasbourg, il a étoffé depuis son jeu de passeur en le complétant par de fréquentes réussites au tir. C’est du haut de ses 1.95 m qu’il orchestre le jeu du « CWH France », actuellement 3ème de sa poule et qui possède toutes les cartes en main pour rejoindre la poule haute du championnat de France début 2018. Nous souhaitons toute la réussite à Hugo qui sera peut-être le 1er joueur du CWH à troquer le maillot Tricolore dans une compétition officielle et ce…en étant licencié du CWH. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

PSG

Il était venu faire un petit tour au tournoi OMEYER au mois d’Août et avait remis les médailles au vainqueur du tournoi, lui qui venait d’obtenir, quelques jours plus tôt, la distinction du meilleur ailier droit de la Coupe du Monde U19 et de remporter cette même Coupe du Monde avec les Bleus.

Déjà de l’histoire ancienne !

Il, c’est Edouard KEMPF qui défraye la chronique depuis quelques petites semaines. Jugez par vous-même ! Afin de palier l’absence de Luc ABALO, le PSG fait appel au fils de l’entraîneur de nos U18 en…Champions Ligue contre ….Veszprém. 10 minutes de jeu, 6 buts consécutifs !. Quelques jours plus tard un 3/4 face à Cesson Rennes. Hier le retour face à Veszprém  en Hongrie pour une nouvelle victoire Parisienne et un…6/6 pour Edouard ! Que du bonheur et une carrière définitivement lancée pour un joueur qui ne perd pas une seule occasion pour nous rendre visite. Futur Champion d’Europe et de France à 19 ans ? Ce serait vraiment exceptionnel non ?