20 décembre 2015 Florent GAROT

N1. Encore défait, avant la trêve. Et maintenant ?

Dans le schéma idéal nous espérions une victoire face au co-leader Belfort puis une confirmation à Gien avant la trêve, un concurrent direct au maintien, afin de ramener la dynamique indispensable pour gravir les échelons du classement. Si le CWH montra du cœur et de l’allant face aux Belfortains, le bilan comptable resta cependant vierge. Le match à Gien devait cependant confirmer ce mieux perçu. Il n’en n’a rien été. Une fois de plus. Une fois de trop. Au vu de l’évolution du score les Bleus n’ont jamais paru capables d’inquiéter une équipe qui pourtant était minée par les mêmes doutes.

Depuis son arrivée en N1, le CWH n’a jamais été en aussi mauvaise posture après neuf rencontres. Une seule victoire face à Chambéry (sur le point d’être gâchée en fin de partie) et 8 défaites. Et cette saison les trois derniers seront relégués ainsi que le moins bon 9ème des trois groupes ! Autant dire qu’il va falloir une très sérieuse remise en cause du groupe entier. Et ce n’est pas la suffisance montrée jusqu’ici par certains joueurs qualifiables de « joueur clef », qui mènera le CWH vers l’objectif du maintien. Il va falloir se reprendre ! A méditer au pied du sapin de Noël. Avant qu’il ne perde définitivement ses aiguilles.

Edgar Dentz

Edgar DENTZ, 18 ans, combatif et régulier c’est l’une des rares satisfactions de cette 1ère partie de saison. Photo : Sabrina