23 avril 2016 Florent GAROT

Le programme du W.E

Le leader à Cernay

Un W.E allégé puisque seules 7 équipes entreront en compétition ce Samedi.  On notera les belles affiches durant toute l’après-midi avant le choc des seniors 1.

Il est à noté qu’un mini-tournoi organisé par Florian Schneider débutera des 14 heures en salle Omeyer. Il concernera les U9 du club et sera forcément un évènement pour tous ces petits handballeurs débordant d’enthousiasme !

Dès 16 h 00 les U13.1 reçoivent le MHSA. Historiquement, ces rencontres que l’on qualifient de derby ont toujours offerts de belles empoignades. Il ne devrait pas en être autrement tout à l’heure. Le MHSA, justement les U15.1 les ont rencontré ce mercredi dans un match en retard du championnat régional poule haute. Le résultat fut sans appel avec une défaite de 9 buts et qui fait suite à l’élimination en 1/2 finale de la coupe d’Alsace. En recevant un Sélestat revanchard de sa défaite de l’aller, les jeunes Cernéens nous doivent une réaction d’orgueil. En effet la formation de Denis Parageaud a déjà prouvé qu’elle est capable de beaucoup mieux. Encore faut-il pour cela se mettre dans le mode guerrier, indispensable à ce niveau de compétition. Ce ne fût pas le cas lors des précédentes sorties.

A 20h30, le CWH S1 foulera le parquet en relégable officiel. Mais l’intérêt n’est assurément pas là. Nous aurons l’occasion de commenter ultérieurement cet état de fait qui ne signifie pas non plus la mort d’une équipe mais plutôt la fin d’un cycle et donc le début d’une nouvelle ère, forcément riche en futures émotions. Non, l’intérêt de ce soir est de recevoir le leader du groupe qui est en lutte serrée avec notre adversaire du W.E dernier, l’ESSAHB. Les Cernéens sauront-ils faire tomber l’épouvantail du championnat ? Les dernières sorties à domicile ont prouvé qu’il y avait du talent et de l’allant. Les jeunes formés au club notamment sont devenus des indispensables du groupe. La preuve, si besoin était, que le ciment de la future équipe 2016-2017 a été coulé avec maîtrise et patience.

Les jeunes du CWH ? Son avenir et son destin. Plus que jamais. Et ce n’est pas pour nous déplaire. Bien au contraire !

230417