N1. Journée 17 – CWH / Gien Loiret : 29-29

Un écart de conduite dès l’entame de la dernière ligne droite !

L’entame de match difficile mais désormais presque traditionnel à la maison, laissa le CWH rapidement avec un retard significatif. Pour autant nous savions que les « Bleus » ont aujourd’hui la capacité de gérer désormais cette « particularité » avec maîtrise depuis plusieurs semaines maintenant. Un combat des plus rudes s’annonçait, d’ailleurs sous l’œil avisé d’un dirigeant Belfortain venu pour noircir sa tablette des faits et gestes Cernéens en vu du match important pour le….maintient des Francs Comtois fin Avril face à la troupe de la cité des cigognes !

Pas nécessaire de rappeler à nos supporters l’importance de cette rencontre face à l’un de ses plus sérieux rivaux  pour le maintien, pas nécessaire non plus de le rappeler aux joueurs qui, s’ils ont un peu manqué de percussion en première période, se sont rattraper en seconde pour opposer un duel des plus épiques à cette belle équipe de Gien. Certes le CWH devra au final et de justesse, grâce à la maîtrise nerveuse et technique d’Edgar Dentz, se satisfaire d’un nul à l’allure d’une victoire. Mais une fois de plus on notera l’omniprésence des frères Dentz, la confirmation du rôle essentiel tenu par tous les joueurs issus du centre de formation, l’importance dans le nouvel échiquier de Matthias Keupp qui réalise sans doute sa meilleure saison sous les couleurs cernéennes. On regrettera cependant que depuis le début de saison, nous n’ayons pas une ligne d’arrières homogène en performance et en régularité. Cette carence nous aura assurément coûté, en points importants qui manquent à ce jour, en rotation d’effectif et en temps forts prolongés.

La galerie de Sabrina

Alors la suite ? Ce sera encore plus compliqué, le statut quo en points entre le CWH et Gien nous compliquant une tâche qui l’était déjà suffisamment et, en attendant le résultat de Belfort ce jour, la victoire de Sarrebourg face à Villefranche qui nous oblige au sans faute jusqu’au bout de la saison ! L’ESSAHB prochain adversaire du CWH en fera-t-il les frais ? Il est des déroutes comme celle du match aller qui rendent encore plus forts !