N1. Journée 19 – CWH / Saint Gratien : 29-37

 

Il va sans dire que le CWH, staff et joueurs, auraient été ravis d’épingler le leader sur le tableau des faits d’armes du CWH depuis sa montée en N1 et ce, avant de la quitter. Mais comme la semaine passée face au dauphin l’Essahb, la marche était trop haute. Pas plus pas moins si l’on s’en tient au score identique au demeurant. Mais le CWH aura montré une fois de plus que sa deuxième partie de saison, sans être euphorique comptablement, aura tenue des promesses quant au niveau du jeu. Assurément l’éclosion des jeunes pousses du CWH, le nouveau rôle d’accélérateur du jeu, essentiel, tenu par l’étonnant Matthias Keupp, la vista de Alex Dentz et depuis peu le bras de Djorge Calic laissent entrevoir bien des espoirs sur la prochaine saison. Même s’il est aujourd’hui bien trop tôt d’entrevoir le futur profil de la prochaine équipe.

Alors dans ce trou d’air qu’implique une saison finie avant l’heure pour les accrocs du suspens, notre CWH a la bonne idée de faire encore bonne figure comme hier soir face à cette belle équipe Parisienne qui barrera probablement la route des Play – Off vers la Pro D2 à nos amis Strasbourgeois.

Au soir du 7 mai, dernière rencontre à domicile de la saison et à l’occasion de la venue de…la lanterne rouge du championnat, Tremblay En France, nous aurons malgré tout la satisfaction de penser que le CWH aura chèrement vendu sa peau dans un championnat de plus en plus relevé. Ceci mérite d’être dit et écrit. Avant d’ouvrir, bientôt, un nouvel album.

Les derniers remparts du CWH n’auront pas été à la fête lors des deux dernières rencontres. Ils auront à cœur de « se détendre » un peu sur les trois dernières échéances.