7 juin 2017 Florent GAROT

N2. Les statistiques finales – Folio 2

Quelques faits et curiosités.

                                                                          

  1. Le CWH termine le championnat à une très belle 4ème place. Après avoir flirter avec la tête au bénéfice d’une exceptionnelle victoire face au PSG 2 en début de championnat, le CWH est resté maître de la situation en assurant une étonnante stabilité à cette place les 3/4 de la saison.
  2. En finissant le championnat avec 50 points, il fini également largement décroché des 3 premières places, dévolus à des équipes qui lui étaient vraiment supérieures ( 5 défaites et 1 victoire )
  3. Le CWH doit sa bonne performance à des 1ères mi-temps plus abouties que les 2èmes. Une exception, de taille, un -8 à Villers à la pose pour un retournement spectaculaire en seconde période (+2) !
  4. Les Bleus ont marqué autant de buts à l’extérieur qu’ils en ont encaissés (315) !
  5. Comparé à la saison dernière le CWH a marqué à peine plus de buts (moyenne de 28 buts contre 27,3) mais sa défense a été la clef de voûte de sa progression (moyenne 27.1 buts contre 32.2)
  6. Sur les 8 défaites concédées 5 l’ont été contre les 3 premiers, 2 face au…5ème Metz (2x de 1but). On peut prétendre que le CWH a fait incontestablement partie du 5 de tête du championnat de N2 Gr.4
  7. Le champion, le PSG 2 aura concédé deux défaites dont l’une contre le CWH ! Une soirée inoubliable avec une victoire de 5 buts après avoir été mené de 1 à la pause…
  8. Seuls 29% des matches ont vu le CWH prendre 30 buts ou plus. La saison dernière la part était de…64 %. Si l’on peut dire que la descente était dû à la faiblesse de la défense on peut également prétendre, comme déjà mentionné, que cette même défense a fait la force des Bleus cette année.
  9. Dix rencontres se sont soldées sur un score final serré (3 buts ou moins). Du suspens et du spectacle qui a fait revenir les spectateurs en nombre, malgré que la montée en N1 était jouée à mi-championnat.
  10. Djordje Calic avec 110 buts au compteur termine meilleur buteur du CWH et se place au 10ème rang du classement final des buteurs.
  11. Cédric Leiterer, le défenseur emblématique qui a connu toutes les montées et descentes en championnat de France en 17 ans de présence au club, tire sa révérence.
  12. Nous avons retrouvé avec plaisir deux anciens (mais encore tellement jeunes) joueurs de notre centre de formation. Edouard Kempf (PSG – 3 buts) et Elliot Mey (Sélestat – 4 buts ) qui ont a chaque fois triomphés face au CWH. Grrrr…
  13. Et comment oublier le formidable parcours en coupe de France, où le CWH a poussé l’équipe professionnelle de Nancy dans ses derniers retranchements devant 600 spectateurs comblés.
  14. Vivement la saison prochaine !