6 juin 2016 Florent GAROT

Vous prendrez bien une petite coupe ? Non, merci, mais deux oui !

Les supporters du CWH n’ont pas  eu souvent  l’occasion de sourire cette saison surtout lorsqu’il s’agissait de l’équipe première. Alors pensez donc on allait pas se priver hier soir sur les coups de 18 heures !

Deux coupes d’Alsace à l’enfilade et dans une salle comble !

Les U18 ouvrirent le bal en se montrant plutôt dominateur face au SAHB. Enivré de victoire, Lilian Gay montra la voie à ses coéquipiers en scorant dès le début de la rencontre et en insufflant ainsi la confiance à toute l’équipe, notamment aux plus jeunes Yanis et Maxime. Et Sélestat, accrocheur dans les vingt premières minutes, commença dès lors à perdre pied pour accuser un retard allant jusqu’à 8 buts, dix minutes après le retour des vestiaires. Mais alors que tout le monde commençait à se dire que la finale était déjà jouée, les « Violets » petit à petit revenaient dans le match tandis que le CWH déstabilisé par la stricte sur Lilian commençait à tanguer sérieusement en multipliant les mauvais choix en attaque et en laissant l’équipe du puissant gaucher Zamolo croire en la jonction ! Et bien souvent dans ces moments où rien ne va plus, c’est un « bras » qui vous sort d’affaire, en l’occurrence celui de Théau Zisswiller qui maintenait presque à lui seul Sélestat à distance de contrôle. Et c’est après une magnifique roucoulette digne des plus belles réalisations de la saison que le CWH eu droit de brandir le trophée tant convoité en s’imposant 34-30. Une saison  magnifique au final et un signal fort aux aînés qui se devaient dès lors de les imiter.

Et ce fût chose faites. Face à une myriade d’anciens du CWH, plus ou moins revanchards, les Bleus sous l’impulsion d’un Calic « facile » rentrèrent parfaitement dans le match et le maitrisèrent de bout en bout. Contrôlant la situation à la mi-temps avec un avantage qui sera celui de la fin de la rencontre (32-26), cette équipe qui va perdre plusieurs de ses éléments aura finalement apprécié de gagner « quelque chose » ensemble. C’est tombé sur nos voisins Colmariens mais si la chance est au RDV ils retrouveront peut-être le CWH la saison prochaine en N2. En effet un match de barrage restant à disputer les en éloigne pour l’instant. Sûr qu’entre gagner la coupe d’Alsace ou ce barrage les « Verts » ont certainement fait leur choix. Et le CWH gravera ce dimanche 5 juin dans le marbre et nous promets de revenir encore plus fort la saison prochaine. Nous on est pour !